Publications

Rencontre au sommet

Nous avons la chance et le privilège de rencontrer régulièrement des êtres exceptionnels qui nous inspirent, nourrissent notre recherche et notre évolution: philosophes, penseurs, chercheurs, cherchants, artistes (martiaux ou pas)…
Jean Bourgeois fait partie de cette élite avec une difficulté pour le mettre dans une catégorie plutôt qu’une autre car il cumule plusieurs casquettes: alpiniste (himalayiste), aventurier, ethnologue, ingénieur électronicien, astronome, musicien, géobiologiste, écrivain au talent de conteur (cf. bibliographie), 22 années de Judo et même 2 années d’Aïkido (Ecole Tohei)…

Jean Bourgeois (photo Cyril Carpentier)

Bref un passionné curieux de tout!
Ce qui impressionne outre ses exploits (descendre l’Everest versant tibétain seul et réapparaître 3 semaines plus tard, se lier d’amitié avec les nomades contre-bandiers Pachtounes en Afghanistan), c’est l’homme et ses qualités: discret et humble, le coeur à l’écoute des autres, travailleur infatigable vivant dans le présent, tourné vers l’avenir à plus de 80 ans. Avec bienveillance, il regrette la montagne d’autrefois lorsqu’il escaladait l’Everest sans porteurs, sans oxygène, sans radio et sans l’équipement moderne d’aujourd’hui. Il est désolé et fataliste en constatant l’alpinisme et la montagne fréquentée par un monde de consommateurs vulgaires.

La queue au sommet de l’Everest: 2 morts (photo X)

 

le camp de base à l'Everest (photo X)

Le camp de base à l’Everest (photo X)

On fait le Mont-Blanc, on fait l’Everest comme on fait le Viet-nam, comme on fait… de l’Aïkido!  C’est le problème du tourisme de masse comme à Venise, Amsterdam et maintenant l’antartique…
On recherche un sommet comme on recherche un grade oubliant que le vrai « sommet », le vrai grade est intérieur (Les « Dan d’Amour » de Maître Ueshiba).

En étant un modèle et un exemple dans le « silence », il fait beaucoup plus pour la société et la planète que ceux qui manifestent ou discourent. Il illustre le non-agir taoïste.
A ce titre, nous pouvons parler d’Homme de Hara et de Kokoro comme Pierre Rahbi.

De tels hommes nous donnent des leçons de sagesse que nous devons écouter.

JMT

 

 
 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *