Archives des tags :

Aïki-Do

L’esprit de l’Aïki-Do (3e partie)

par Pierrre Warcollier

Voici la suite et fin de l’article paru dans la revue « Les cahiers du Budo », publication du Budo-club de La Varenne-Saint-Maur, n°3, décembre 1965.
Nous avons respecté strictement l’écriture et l’orthographe du texte original.

Cette série d’articles ont été écrits en 1965, soit 3 ans avant un séjour au Japon. La rencontre avec O Sensei et une personnalité japonaise a permis des confidences pour ne pas dire des révélations sur le « voyage spirituel » de Maître Ueshiba. Nous conseillons pour en savoir plus la lecture de l’ouvrage de l’auteur: « Aïkido l’esprit des techniques. L’expérience spirituelle de Maître Morihei Uyeshiba son créateur » (cf bibliographie).

3e partie: LES SOURCES

     Au IVe siècle après J.C. les lettrés Coréens ont introduit au Japon les Classiques chinois, et les notions archaïques que nous avons rappelées dans le numéro précédent furent explicitées de plus en plus par les Maîtres Chinois Taoïstes et Confucéens.

Lire la suite +

L’esprit de l’Aïki-Do (2e partie)

par Pierrre Warcollier

Voici la suite de l’article paru dans la revue « Les cahiers du Budo », publication du Budo-club de La Varenne-Saint-Maur, n° 2, novembre 1965.
Nous avons respecté strictement l’écriture et l’orthographe du texte original.

Ce 2e article est plus « universitaire », mais présente un intérêt pour ceux qui veulent aller plus loin dans les « secrets » d’un art martial culturel créé par un homme cultivé.

2e partie: LA NOTION DE DO

     Des idées naturalistes très anciennes, suscitées par la contemplation de la nature, président aux conceptions philosophiques et aux applications artistiques traditionnelles des Chinois et des Japonais.

Lire la suite +

L’esprit de l’Aïki-Do (1ère partie)

par Pierrre Warcollier

Voici un article paru dans la revue « Les cahiers du Budo », publication du Budo-club de La Varenne-Saint-Maur, n°1, octobre 1965.
Nous avons respecté strictement l’écriture et l’orthographe du texte original.

Cet article présente un Abe Tadashi au comportement plus conforme avec l’image d’un Sensei, bien différent des témoignages d’extrémisme voire de fanatisme que nous avons rapportés. Comme quoi, on peut être expert et ne rien maitriser dans sa vie d’homme.

1ère partie: LE PRESENT ET LE RETOUR AUX SOURCES

       Ce matin là après une séance d’entrainement, Maître Tadashi ABE avait prié deux gradés, ceintures noires « deuxième dan » d’Aïki-Do, de venir chez lui. Assis et silencieux, tous deux attendaient quelque chose. Il y avait le petit jardin devant les fenêtres, un très grand silence dans la pièce, un peu de cérémonial dans les attitudes et une très grande dignité. Cela se prolongea le temps qu’il fallait selon le Maître.

Lire la suite +