Publications

Une clef pour l’Aïki: la pensée positive

La vie est ainsi faite que les membres de l’Ecole Tenchi n’échappent pas aux aléas et aux  vicissitudes. Ainsi plusieurs de nos cadres sont touchés par des soucis de santé ou par un accident.

Nous leur souhaitons un prompt rétablissement. Tout devrait rentrer dans l’ordre et chacun devrait retrouver la pleine forme.

Outre les traitements spécialisés adéquats, il faut noter le fait que la pratique de l’Aïkido et du Ki apporte un plus non négligeable dans la guérison qu’il est naturellement impossible de quantifier.
L’énergie mentale, un Ki positif permettent de raccourcir le temps de récupération en améliorant le terrain récepteur.
Cela a déjà été constaté chez les adeptes de l’oraison et de la méditation ou chez les sherpas de l’Himalaya qui vivent près de la nature. Pour une même blessure, ceux-ci vont cicatriser en un jour alors qu’un citadin moderne mettra sept jours! Le mental joue un rôle capital comme l’a démontré le navigateur Yann Eliès avec sa fracture du fémur au large de l’Australie lors du Vendée Globe.

Pour ne rien laisser au « hasard », nous avons voulu à chaque fois dédier à ces absents un entrainement, envoyer des pensées positives et demander aux pratiquants de se concentrer sur eux. Nous émettons des souhaits de bon rétablissement selon le principe de la physique quantique: le battement de l’aile d’un papillon modifie une étoile au bout de l’univers.

On peut parler du pouvoir de la pensée.

Le subtil n’est pas réservé à l’Aïkido et se voit aussi dans tous les domaines notamment la santé. Le principe appelé « Tenchi » appliqué dans la technique « Tenchi-nage », permet de relier la matière à l’Esprit avec l’homme comme médiateur et lien (Ki-musubi).

Tsuda Itsuo: "soulevez le Ciel puis repoussez la Terre"

Tsuda Itsuo: « soulevez le Ciel puis repoussez la Terre »

Peu importe la vision matérialiste de l’homme bloqué dans une pensée unique et scientifique. La science est faite de lois qui se découvrent et le vrai savant reste humble devant tout ce qui reste à découvrir. Comme nous aimons à le répéter, l’homme est à l’image d’un iceberg (notamment sur le plan psychique dans le rapport conscient subconscient): 10% de visible et 90% d’immergé.
Soyons capable de plonger en nous-même et nous découvrirons l’invisible et des capacités insoupçonnables.

La pensée ordinaire est dualiste. Le matérialisme s’oppose à la spiritualité comme si c’était impossible de conjuguer les deux ensemble ainsi que l’affirme la physique quantique: deux vérités qui se contredisent peuvent coexister en même temps. Recevoir une pierre sur la tête selon les lois de la gravité de la physique newtonienne n’empêche pas les tests de Ki de corps insoulevable et autre bras impliable et pont humain. Nous éviterons d’évoquer les témoignages de lévitation par délicatesse vis à vis des zones de confort intellectuel!

image

La tolérance pour ne pas dire l’intelligence voudrait que nous acceptions d’entendre un discours opposé à notre savoir. Ce n’est pas parce que je suis incapable de réaliser quelque chose que je dois condamner et brûler celui qui y arrive. L’inquisition n’a pas disparu même sous d’autres formes.
Pour autant, il ne faut pas tomber dans l’excès inverse et accepter n’importe quoi.
L’esprit critique doit conjuguer la preuve et l’expérience, la tolérance, la prudence et l’humilité, l’intelligence et l’intuition, le rationnel et l’irrationnel.

Tout Aïkidoka qui expérimente le visible et l’invisible dans sa pratique reçoit cette leçon de sagesse.

JMT

 
 

5 commentaires

  1. Patrick

    Merci Jean pour ce bel article et pour tes soins « magiques », et merci à tous pour votre soutien moral et cardiaque ; tout cela m’a aidé et j’en suis sûr, accélère ma guérison.
    L’humain est assurément un être individualiste, mais aussi grégaire, et comme disait …? « un homme seul ne peut rien » dans le sens où notre intuition, nos pensées et nos actes sont nourris de notre indépendance et enrichis de notre interdépendance.
    Dans ce sens, le petit groupe familial qu’est notre école Tenchi est une grande chance ( j’espère que chacun de ses membres en a conscience), puisque l’Aïkido nous aide à découvrir qui nous sommes, et cette tribu de zoulous remarquables nous aide à nous remettre en question.
    Une pensée positive et longue vie à cette tribu qui me tient à cœur.

  2. Respect et admiration, mon cher Patrick, pour ton évolution et ta perception de l’Aïkido. C’est toi le magicien! Tu peux être fier de ce que tu réalises ainsi que ceux qui ont la chance et le bonheur de te suivre. Tu es un exemple pour nous tous et la vivante image de notre art aux possibilités incroyables.
    JMT

  3. Den

    Quelle force!

    Il y a bien sur la puissance des mots, et au delà, la douceur de l’intention.

    A la lecture de ce texte magnifique, j’ai ressenti un bien être, une vraie détente de la partie fragilisée. Cela s’est traduit par un relâchement total des tensions.

    Magie de l’Aikido, Art qui permet, (dès que l’on a compris que l’ apprentissage ne s’arrête jamais) de passer aux étapes suivantes…

    Encore faut-il avoir un guide, (celui qui va devant, dit-on en montagne), capable de défricher le chemin pour nous ouvrir la voie.

    C’est là que nous devons mesurer la chance de l’avoir, ce passionné, habité par l’énergétique, concentré sur ce que ses nouvelles découvertes lui permettront de nous transmettre. « Mais qu’est ce qu’elle a sa gueule? »

    Cela est déjà si difficile de reproduire un mouvement fluide, sans intention, et sans force… Comment ferions nous si nous étions seuls à déchiffrer la partition?

    C’est là que je pourrais dire que nous ferions « comme tout le monde »… mais non je ne le dis pas!.

    Pourquoi lui et pas nous?

    Cette phrase nous la disons si souvent (moi c’est sur) lorsque la solution nous est enfin donnée, une millième fois, pour finaliser un mouvement ou détourner un blocage…

    Il doit être en perfusion directe avec le nuage de Maître Ueshiba… C’est sur, c’est çà.

    Eloignée quelque temps des tatamis, je mesure toute la nécessité de cette pratique, et tout autant l’importance de vous retrouver toutes et tous, les membres de cette famille qui a choisi l’Aïkido comme nourriture qu’elle soit ludique, physique ou spirituelle.

    Merci à ce choeur qui bat à l’unisson au sein de l’école,
    Merci à chacun d’entre vous,
    Merci à mes chères et fidèles pratiquantes d’AIKI DEN ZOU
    Merci à toi, le branché de mon coeur.

    Den

  4. Ni perfusion, ni contact avec des extra-terrestres mais seulement les 4 A que je détaillerai peut-être un jour… oralement: Amour, Artiste, Analogie, Anagogie!
    JMT

  5. Den

    Bon, alors ce n’est pas demain qu’on se relaxe…
    Et que l’on regarde des films les après-midi de stage!
    Et c’est tant mieux.
    Den

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *