Archives des catégories :

Articles

His name is Raymond…

Qui ne connaît pas Raymond n’a pas eu à résoudre la gestion d’une force physique hors norme, non pas liée à des mensurations extraordinaires mais plutôt à une densité incroyable digne d’un lutteur turc et surtout une puissance de saisie qui fait penser à une machine à broyer.

Lire la suite +

Poème

Par Laurent Janin

Encore un grand bravo pour cette recherche incessante qui ne cesse de nous surprendre et de nous entousiasmer et qui se concrétise par les points d’orgue que sont les séminaires ABI comme autant de jalons nous permettant de gravir la voie de l’Aïki.

Lire la suite +

Lâ, la main du Kokoro (synthèse)

Résumé de l’article faisant la synthèse du thème étudié lors du séminaire ABI 2013. L’intégrale est réservée aux membres ayant suivi le séminaire.

Kokoro, deuxième Tan-Tien, Centre Coeur, participe au lien qui nous relie à l’autre, à l’univers par l’intermédiaire de la main et de l’énergie LÂ. Grâce à ce Centre, l’Aïkido passe du stade mécanique et exotérique, au stade « magique » et mésotérique par l’utilisation du Ki et en particulier du Ki mochi. Par lui, l’Adepte découvre le secret de l’Aïkido: l’Amour universel.

                                                                                                          JMT

Un séminaire n’est pas un stage

L’Aïkido est à la fois un art et une culture.

Un séminaire est  un moment privilégié pour apprendre au-delà de la technique, au-delà de la mécanique. Le fait de s’immerger dans un espace-temps privilégié permet de conjuguer  avoir et être.
Comprendre et  approfondir l’Aïkido permet de dépasser la self-défense et tous les commentaires sur les bienfaits physique et psychique qui sont certes vrais mais néanmoins secondaires.

Lire la suite +

Hara, Centre Terre (synthèse)

Hara, premier des trois Tan-Tien est un centre de conscience où se manifestent les énergies physique et psychique. C’est le lieu de révélation de vertus ou capacités qui permettent d’aller bien au-delà d’une simple mécanique corporelle (Koshi).
Le développement de cet article est réservé aux membres participants aux séminaires.

                                                                                                                      JMT

Beauté et efficacité

Par Patrick Berge

« Budo, la Voie. Elle se vit
Sans jamais se dire.
Ni mots, ni écrits
N’ont l’assentiment des Dieux. »
Ô  Sensei Ueshiba. Poèmes de la voie

« C’est beau », « on dirait une danse » sont des remarques fréquentes de la part de ceux qui observent l’Aïkido pour la première fois.
L’Aïkido dévoile donc une sensation de beauté, mais pourquoi?

Lire la suite +

Les grades (2e partie)

De notre expérience à la fois administrative et technique, que faut-il retenir sur les grades?

La première leçon apparut lorsque des «gradés» d’un groupe demandèrent à ce que la Fédération décerne un grade supérieur à leur leader. Ils voulaient pouvoir passer des grades mais estimaient qu’un Dan de différence avec lui était anormal. Belle leçon d’humilité!?

Lire la suite +

Les grades (1ère partie)

Rappel historique

Les grades sont liés plus particulièrement à l’histoire d’un pays, le Japon, dû au caractère japonais, à son histoire et au développement international.

Dans les autres pays, il n’y avait pas, semble-t-il, l’équivalent d’un système gradué dans les arts de combat (Chine, Inde… et en occident).

Lire la suite +

Le tourbillon amoureux

Par Colette Garneau

Ha! quel mystère cet Aïkido
Qui telle une histoire d’amour nous prend au coeur
De ses méandres sereins des torrents surgissent

Donner c’est recevoir

par Olivier Girod

Recevoir en Aïkido un enseignement, c’est assimiler des méthodes, des techniques et surtout les pratiquer, mais n’oublions pas un élément à mes yeux d’une importance capitale, il faut donner!

Se donner c’est se dépouiller, car pour donner il faut quitter ce que l’on donne. Le don de soi est un dépouillement de soi-même.

Lire la suite +

Page 7 sur 8« First...678