Articles

L’alchimie de l’Aïkido

par Patrice Le Pihive

Cette petite réflexion »personnelle» suite au propos de Jean-Marie affirmant que « nous n’imaginons pas tout ce que l’AIKIDO nous donne!»

S’il est facile de voir et de ressentir les transformations de nos partenaires, il est beaucoup plus difficile d’estimer ses propres évolutions, la sanction d’un nouveau Dan venant souvent comme un déclencheur de nouvelles potentialités pas encore totalement assumées par le pratiquant et que cette nomination va autoriser à se révéler.

Quelle est donc cette alchimie silencieuse qui œuvre dans le creuset du tatami ?

Lire la suite +

Un instant de Paix

2017 aura donc été l’année des anniversaires et donc l’occasion de vivre de belles émotions.
Ainsi notre séminaire de printemps fêtait son 30e anniversaire comme notre Ecole. D’abord institué pendant le week-end de 3 jours de la Pentecôte, il fut déplacé aux 4 jours de l’Ascension devant le succès.
Nous avions le bonheur de disposer d’un lieu privilégié en l’Abbaye Saint-Pierre de Canons à Aurons jusqu’en 2009.

Le séminaire à l’Abbaye fait son cinéma en 2001

Le séminaire à l’Abbaye fait son cinéma en 2001

Depuis 2010, nous disposons d’un Dojo privé avec des installations de qualité qui offre plus de confort de pratique à défaut de retraite.

Depuis 2001, nous avons institué des thèmes d’étude. Cette année, l’étude de l’Atemi en tant que principe, nous a permis de comprendre que l’Atemi n’est pas qu’une frappe de destruction mais peut se comprendre comme un toucher permettant de transmettre « quelque chose » pour modifier l’état physique, mental, voire spirituel de celui qui est considéré comme un égaré de l’Esprit.

Frapper, toucher, transmettre

Frapper, toucher, transmettre (photo JMT)

Ce séminaire restera comme un grand moment de qualité, de concentration et de joie. L’étude d’un thème bien sûr n’empêche pas de reprendre d’autres thèmes comme celui de Ki no nagare, du Kiai et plus particulièrement du chant des phonèmes soutenant les techniques.

Quand le geste élève...

Quand le geste élève…

C’est probablement l’origine de ce moment de grâce qui a permis outre un haut niveau technique collectif mais aussi la réalisation d’un moment de paix par la manifestation de notre nature profonde. Le contrôle du mental par les sons a permis de mettre en lumière la Paix intérieure qui est le Coeur de l’homme. Nous sommes alors bien loin de la pure technique physique et de la simple utilisation du corps lorsque celui-ci devient porteur d’un message.

...le coeur (photos JMT)

…le coeur (photos JMT)

Au  revoir 2017, rendez-vous à l’ABI 2018.

JMT

Finir ce que l’on a commencé

par Romaric Izzo

Envisageriez-vous de prendre des leçons de pilotage? Si votre réponse est oui, j’imagine que vous n’allez pas sécher la partie ou l’on vous apprend à atterrir !

Cela paraît évident, mais pourtant c’est ce que l’on fait quand on ne va pas au bout des choses; nombreux sont les exemples: un livre que l’on ne finit pas, un projet en standby…

On pourra toujours se trouver des raisons, parfois bonnes, vie de famille, travail et parfois les barrières que l’on place nous-même. Aurions-nous peur de progresser dans la vie?

Romaric et Jonathan (photo Den)

Romaric et Jonathan (photo Den)

Vos cours respectifs d’Aïkido ont souvent une continuité dans la semaine. Est-il normal de louper le cours du jeudi ou du vendredi? C’est en général le cours où l’on vous apprend à atterrir!

Il en va de même avec nos stages trimestriels, gratuits pour les membres de l’Ecole Tenchi, dans des Dojos toujours impeccables. Ces stages ont un début, un milieu et une fin !

Serions-nous capables de comprendre un livre en sautant des chapitres, une série en loupant la moitié des épisodes?

Alors, faisons des efforts pour que les effectifs d’un stage ne chutent pas de moitié l’après-midi. Le repas lors d’un stage n’est qu’un léger break pour se recharger et repartir de plus belle!

Silence… 0n mache!

Enseigner, c’est nourrir, un peu comme la maman oiseau donne la becquée à l’oisillon.

De même qu’on ne parle pas la bouche pleine, recevoir un enseignement c’est écouter et taire toute réaction, tout commentaire du genre:  » je me suis trompé, j’ai compris… » afin que la véritable compréhension ne stagne pas au niveau de l’intellect.

Avaler et digérer la nourriture, assimiler et digérer l’enseignement, c’est donc être patient, accepter ce temps de digestion, ses erreurs et ne pas s’agacer de ses échecs.
Si ce défaut est courant chez un jeune pratiquant peu expérimenté, c’est regrettable lorsque des années de pratique n’ont pas permis de percevoir que l’intuition est supérieure à la compréhension, l’être à l’avoir.

Le vrai silence n’est pas seulement verbal mais mental. C’est le prix à payer pour progresser rapidement en plus de la régularité.
Que ceux qui trouvent leur progrès lents n’aillent pas chercher pus loin.

JMT

Itsutsu-no-kata

Voici un document exceptionnel datant de 1951 où l’on voit Kurihara Tamio (1896-1979), 10e Dan de Judo (à titre posthume), démontrant des Katas supérieurs notamment l’Itsutsu-no-kata ou Kata des 5 Principes qui était considéré par Kano Jigoro, créateur du Judo et de ce Kata comme le « coeur » même du Judo.
Kurihara Tamio est Uke dans la démonstration de ce Kata présenté de 0:49 à 1:14.

Lire la suite +

Faites l’amour, pas le mur!

Non ce n’est pas une chanson de Johnny mais ce n’est pas sans nous rappeler un sketch désopilant de Xavier et de Patrick.

Marco Pinto et son cousin Manuel

Marco Pinto et son cousin Manuel

Quand une société a des problèmes, elle crée un mur pour se protéger, se refermer et s’isoler.
Ce n’est pas nouveau.

Lire la suite +

50e rugissant

Fêter un anniversaire est à la fois une joie, une convention mentale et une pensée.
Pourquoi fêter 50 ans de pratique et pas 49 ou 51?
Parce que cela fait un demi-siècle?
Laissons aux amateurs de numérologie une réflexion secondaire mais néanmoins passionnante.

Lire la suite +

Force, Beauté, Sagesse

S’il est un sujet récurrent dans le monde des arts martiaux en général et de l’Aïkido en particulier, c’est bien celui de l’efficacité.
Nous n’échappons pas à la règle et l’avons traité à travers plusieurs articles. Pour faire court et dans un but de synthèse, nous répéterons que l’homme et la vie humaine étant basée sur la relativité et sur l’impermanence, il serait illusoire de croire en une efficacité absolue.
Quand deux artistes martiaux s’affrontent, le vainqueur prouve seulement qu’à un instant t, il est meilleur que l’autre et non pas que son art est supérieur.
L’âge, la santé et donc la fin de vie auront toujours in fine le dernier mot!

Lire la suite +

Un Maître d’exception

Voici deux documents vidéo sur Kobayashi Hirokazu:

le premier des années 70 à Paris de mauvaise qualité (c’était l’époque du « super 8mm »), un des tout premiers qui circule sur le net après avoir été retiré et qui a le mérite d’être un souvenir personnel,

le second de meilleure qualité à Mulhouse en 1992 et qui a le mérite de bien montrer l’extraordinaire travail de ce Maître d’exception (attitude, sobriété, Ki).

Puissent ces images être un soleil dans nos coeurs et illuminer ces fêtes de Noël.

JMT

Judo de rêve, Judo Aïki

Le Principe Aïki n’est pas l’exclusivité de l’Aïkido.

Mifune Kyuzo (1883-1965), 10e Dan de Judo le démontre merveilleusement bien face à des « étudiants » de haut niveau (6e, 7e et 8e Dan) plus jeunes, alors que lui dépasse les 70 ans, mesure 1,58 m pour 48 kgs.

D’aucuns pourraient les soupçonner d’amabilité voire de complaisance envers le « Vieux Maître ». Personnellement, nous ne le pensons pas au vue de son passé, invaincu dans les tournois du Kodokan et au vue de ces images.

C’est vraiment la Voie (Do) de la souplesse (Ju) qui est démontrée avec un relâchement du corps, une non-résistance.
C’est un état « gazeux » par contraste avec les états « solide » et « liquide ».
C’est le Judo traditionnel (non sportif) que l’on peut qualifier d’aérien où l’énergie physique est le support de l’énergie mentale, elle-même s’effaçant pour une action de non-pensée, de non-agir (Wou-wei).
C’est l’instantanéité, ici et maintenant, la vacuité.

Peut-on parler de Ki spirituel?

Ces images illustrent le principe Aïki, l’unité de toutes choses, ne faire qu’un avec l’autre parce que nous sommes Un par nature.

JMT

Amateur ou professionnel

La pensée dualiste de l’homme aime à opposer l’amateur au professionnel. Qu’il y ait une différence quant à la relation avec l’argent en terme de revenu est évident mais cela reste une analyse au premier degré.

Certains essaient de réunir des groupes et des associations sur le critère de l’amateurisme pour éviter d’éventuels conflits d’intérêts.

Lire la suite +

L’Aïkido à Chypre

Par Julien Laneyrie

Dès l’ouverture du dojo de Nicosie-Chypre en 2014, un cours enfants a eu lieu, tous les lundi en début d’après-midi. 

Après 2 ans, nous avons organisé une cérémonie de remise de certificat ce lundi 30 mai 2016, pour les fidèles pratiquants : 8 aïkidokas en herbe, entre 5 et 9 ans.

Après une séance des plus sérieuse et concentrée devant leurs parents impressionnés, ils se sont vus remettre un certificat, valorisant leur engagement, pour certains depuis 2 ans !

Julien et l'avenir de l'Aïkido

Julien et l’avenir de l’Aïkido

Félicitations à eux et je les remercie pour leur pratique qui m’a aidée à avancer dans la mienne.
Bravo !

 

Rectitude

Une des origines spirituelles de l’Aïkido est le Taoïsme notamment avec la triade « Tao-Yin-Yang » et l’enseignement de certaines vertus. Deux des plus importants Canons du Taoïsme sont le « Yi-King » et le « Tao-Te-King« .

Ueshiba Kishomaru le dit clairement dans son ouvrage « L’esprit de l’Aïkido« : l’Aïkido plonge ses racines dans le Yi-King connu comme le « Livre des Mutations« .

Le Tao-Te-King attribué à Lao-Tseu et à Confucius pour les commentaires est traduit classiquement comme le « Livre de la Voie et de la Vertu« .

L’enseignement mental et moral de l’Aïkido comporte plusieurs vertus mais nous voudrions souligner l’importance de l’une d’entre elles, la rectitude.

Lire la suite +

Au bout des doigts

Il y a deux ans et demi, nous avions écrit un article sur le concert de la pianiste Shani Diluka donné à Grimaud.
Nous avons eu le 13 mai dernier le privilège et le bonheur  d’assister à une nouvelle représentation dans le cadre de la Chapelle de la Queste mais cette fois-ci en duo avec le violoniste Gabriel Le Magadure.

Shani Diluka et Gabriel Le Magadure

Shani Diluka et Gabriel Le Magadure

Ce concert fut exceptionnel tant par la qualité des deux artistes que par la chance de pouvoir les réunir compte tenu de leurs carrières internationales.

Nous ne reviendrons pas sur le talent de Shani Diluka qui partage l’amour de son art par une joie et une émotion.
Nous avons été très intéressé par la virtuosité du violoniste, particulièrement de sa main gauche. La danse des doigts sur les cordes a parfaitement illustré le récent séminaire et ceux qui l’ont suivi comprendront pourquoi un artiste dans un autre domaine peut nous aider à ouvrir notre champ de conscience.

La quantité d’entrainement est une condition nécessaire pour les progrès, mais l’ouverture à d’autres domaines, disciplines, arts comme la musique, la danse, etc, en un mot la vie, nous paraît absolument incontournable pour une conscience et une compréhension holistique de l’Aïkido selon l’adage bien connu:

« Mens sana in corpore sano »

traduit de façon erronée en français par « un esprit sain dans un corps sain » à l’encontre de l’étymologie « men » (mental) comme nous le signalons régulièrement (cf: « Corps, Ame, Esprit« ).

Ne serait ce pas la définition de la culture? Et l’Aïkido en plus d’un art martial est une culture.

JMT

Retour sur le 29e séminaire

Le 29e séminaire s’est achevé il y a une dizaine de jours.
Que dire sinon que ce fut un succès tant dans la quantité que dans la qualité des participants. Le thème étudié (« 5 Principes, 1 secret ») avait placé la barre haute pour tous, que ce soit pour les anciens ou les jeunes pratiquants.

Concentration, joie et rigueur

Concentration, joie et rigueur

Pour les anciens, enseignants et autres cadres de l’Ecole, c’était une remise en question mais aussi un puzzle de recherche qui prend forme et au moins 20 ans de travail!
Pour les jeunes pratiquants, c’est placer un horizon, certes lointain, mais avec l’avantage de montrer un chemin direct en évitant les méandres des erreurs de jeunesse et une perte de temps.

Un grand merci à tous pour avoir su gérer et respecter une vie de groupe en particulier ceux qui découvraient pour la première fois le cadre de vie et ses règles d’harmonie.
Un hommage particulier à Den qui une fois de plus a su gérer l’intendance et la bonne humeur tel le Principe Yin de la Mère d’une loge de Compagnons du Tour de France.

Comprendre le Ki musubi et sa nature, c’est accéder à la compréhension des liens qui unissent l’homme dans sa structure tripartite avec l’autre et ce qui le dépasse.
Au delà de l’intérêt martial absolument nécessaire, Ki musubi est l’illustration des objectifs de l’Ecole Tenchi d’Aïkido, une Voie spirituelle par la Connaissance et l’Amour.
Un article reprendra en approfondissant l’enseignement oral de ces 4 jours et sera publié prochainement dans l’espace membre réservé aux participants.

L’année prochaine sera l’occasion de célébrer le 30e anniversaire de notre Ecole et de son séminaire d’étude de 4 jours à l’Ascension. D’abord institué dans le cadre d’une Abbaye réservée, c’est devenu le séminaire A B I (Aïkido, Budo, Iaïdo) organisé dans un Dojo privé.
Le thème est déjà trouvé mais, comme d’habitude sera annoncé officiellement le 25 décembre. Disons pour mettre l’eau à la bouche que ce sera la suite des thèmes Irimi, Ki no nagare, Ki musubi et Kokoro.
Nous conseillons vivement de retenir ce temps de recherche et de retraite d’ores et déjà.
A l’année prochaine!..

JMT

Un pour tous, pas tous bourrins

L’histoire se passe à la faculté durant un cours de psychiatrie.  Comme cela arrivait de temps en temps, du haut de l’amphithéâtre part un avion en papier qui plane en circonvolutions vers la table du conférencier. Sans se démonter, l’orateur fait une analyse de la psychologie de l’auteur de cette plaisanterie estudiantine.
il n’y eut plus jamais de lancer d’avion!

Cela pourrait être drôle de faire le même type d’analyse avec certains pratiquants de Budo qui jouent à la guerre et au Samouraï. Fervent partisan des soirées déguisées et autre bals masqués, il n’en reste pas moins que l’habit ne fait pas le moine. Porter un costume de guerrier féodal ou autre tenue de camouflage comme nous le voyons en stage multidisciplinaires peut prêter à sourire. Chez certains chasseurs du dimanche (pas tous), il y a probablement ce type de comportement.
N’a pas un mental de guerrier qui veut.
C’est pour cela que lorsqu’une guerre est déclarée, les hommes partent la fleur au fusil (« on sera de retour dans 8 jours! »), appellent leur maman sur le champ de bataille et défilent quelques années après en disant: « plus jamais çà! »
On joue au football, au tennis… (de l’anglais « desport »), on ne joue pas à la guerre!

Lire la suite +

À quoi ça sert

À quoi ça sert de suivre une voie spirituelle puisque l’homme est toujours aussi pauvre en esprit.

A quoi ça sert de donner à manger à celui qui à faim puisqu’il a toujours aussi faim le lendemain.

A quoi ça sert de donner de l’argent à un pauvre puisqu’il sera toujours aussi pauvre.

A quoi ça sert d’étudier les arts martiaux face aux armes à feu.

A quoi ça sert de vouloir armer les citoyens car la violence engendre la violence.

A quoi ça sert de chercher le bonheur s’il est impermanent.

A quoi ça sert de parler puisque la parole est d’argent et que le silence est d’or.

Au delà de la logique,

De l’agir au non-agir,

De la réflexion à l’intuition,

Sans but, ni désir,

Ici et maintenant.

JMT

Les 6 couches d’énergie en Aïkido

L’Aïkido est plus qu’un art martial de défense et touche à la culture en général. Art énergétique par excellence, le monde moderne a tendance à évacuer le langage énergétique au profit d’un discours corporel et mécanique oubliant que la matière c’est de l’énergie. Même un Aïkido physique et musculaire reste de l’énergie.

Sans physique, point d’Aïkido! C’est la base.
Mais sans énergie mentale, point de subtilité!

Lire la suite +

Juste milieu

par Patrick Berge

Au tréfonds des sous-bois, au cœur de la pénombre

Où le soleil par traits sublime la poussière,

S’ouvre au-delà des âges, diffusant la lumière

Sur la feuille et l’écorce, sur la mousse et la pierre,

L’espace vide et pur de la clairière sans ombre.

Corps, Ame, Esprit

Ce thème a fait l’objet d’un séminaire d’Aïkido dans le cadre de l’Abbaye Saint-Pierre de Canons il y a quelques années. Loin des aspects techniques habituels, il est cependant fondamental d’éveiller notre conscience et de comprendre pourquoi l’oeuvre de Maître Ueshiba est spirituelle et a transformé un homme de guerre en homme de paix. Encore faut-il s’entendre sur le sens des mots « esprit » et « spirituel ».

Lire la suite +

Celou et l’Aïki sculpture

Le monde du cheval comprend le sport hippique c’est-à-dire les courses de chevaux (galop, trot, amble) et les sports équestres (saut d’obstacle, dressage, concours, endurance équestre).
Bien des qualités physiques et mentales requises permettent de rapprocher celles requises dans les arts martiaux (Bujutsu) sans compter les chutes qui peuvent être très graves sur un cheval au galop.

Lire la suite +

Mystification ou décadence?

Tsun Tseu l’avait bien expliqué: dans l’art de la guerre, tous les moyens sont bons pour tromper l’ennemi que ce soit la ruse, la tromperie ou la manipulation. Mystifier l’autre par une attitude physique, psychologique, en s’aidant de l’environnement ainsi que pratiquait Musashi Miyamoto en arrivant très en retard dans ses duels, en se mettant dos au soleil…est de bonne guerre, c’est le cas de le dire .

Lire la suite +

1 cerveau, 2 hémisphères, 3 centres

Rappelons succinctement et schématiquement quelques notions.

L’encéphale comprend tout ce qui est contenu dans la boite crânienne et est composé pour résumer:
-du cerveau,
-du cervelet (responsable de la coordination des mouvements du corps),
-et du tronc cérébral (responsable du contrôle de l’activité cardiaque et pulmonaire).

Lire la suite +

Indépendance

Chaque articulation doit être indépendante et pouvoir être dissociée d’une articulation voisine par exemple les doigts et le poignet, le poignet et le coude comme dans l’école du mime.
Cette indépendance doit pouvoir se réaliser latéralement par exemple les pieds en ski, les mains en musique et … en Aïkido.

Lire la suite +

Reï

par Patrick Berge

La vie est un échange, un partage. Chaque chose, chaque être, minéral, animal ou végétal a sa raison d’exister; et là où il est, tel qu’il est, il reçoit de tout ce qui l’entoure tout autant qu’il émet, il prend tout autant qu’il donne.

Un nouveau pratiquant d’Aïkido reçoit et apprend de son enseignant, mais aussi de tout son club, et en même temps il donne. Il donne par sa seule présence, par sa spécificité, par le temps qu’il consacre à la pratique, par l’attention et la concentration, par l’assiduité et l’effort, par le respect et l’humilité. Et il en est de même pour chaque pratiquant à tous les niveaux, des plus jeunes pousses aux plus vieilles barbes.

Lire la suite +

Leçon de bâton

Ce n’est pas tout à fait une velléité animale telle qu’elles sont enseignées dans le Wushu (encore que), mais il y a un enseignement à en tirer.

Lire la suite +

Cercles vertueux

par Patrick Berge
L’étymologie est la recherche de l’origine et du parcours historique du sens des mots. Le mot étymologie vient  lui-même d’une locution grecque signifiant recherche du vrai ; tout un programme!

Jeux de main

Etre centré revient à contrôler la périphérie.
Contrôler la périphérie revient à être centré.

Comme nous l’avons vu avec l’étude du Ma-aï, la connaissance du Centre entraine la maitrise de notre sphère ou bulle énergétique, laquelle sphère est liée à nos mains, prolongement de nos avant-bras eux-mêmes prolongement de nos bras, eux-mêmes prolongement… pour arriver au Centre.

La main est donc un outil capital, lien à la fois anatomique et mental donc lien énergétique.
En parlant de main, nous devrions détailler en analysant le travail des doigts comme nous l’avions fait il y a une quinzaine d’années en consacrant le premier séminaire à thème de 4 jours… au pouce!
Nous reviendrons ultérieurement sur une analyse approfondie et nous limiterons pour le moment à une présentation succincte de la main dans son ensemble.

Lire la suite +

Penser, pensées, nous pensons…

par Clara Berge

Les dernières découvertes parues dans la revue scientifique Plos One démontrent la transmission consciente d’informations entre des cerveaux humains…

La télépathie serait donc prouvée scientifiquement.

Alors les questions se posent:

Nos pensées ont elles une nature propre? D’où viennent-elles ?

Lire la suite +

Ma-aï

L’homme est assimilé à une sphère dont le centre est au niveau du Centre Terre, Hara, ou point unique sous le nombril et dont la périphérie est donné par les extrémités des membres.

L'homme de Vitruve de Léonard de Vinci

L’homme de Vitruve de Léonard de Vinci

L’Aïkido est un art martial de défense caractérisé par la distance (Ma-aï) qui sépare et réunit les acteurs. Cette distance correspond classiquement à la longueur des deux membres supérieurs en contact par les poignets. Lorsque les sphères de Nage et Uke deviennent tangentes, le mouvement Aïki peut commencer, d’où la définition de l’Aïkido comme l’art de l’action tangentielle.

Lire la suite +

Y a-t-il un pilote dans l’avion?

par Olivier Girod

 

Pilote: « Hello tour de contrôle, ici le pilote, je ne sais pas où je vais, je n’ai plus d’instruments, au secours ».

Tour de contrôle: « regarde où tu vas ».

Dans notre pratique de l’Aïkido, c’est pareil, le regard et surtout sa direction influent sur la continuité du mouvement, quelques petits points mais d’importances extrêmes.

Lire la suite +

Hommage

par Patrice Le Pihive

A l’occasion du récent stage de Sainte-Maxime, nous avons eu le plaisir d’avoir la visite de Patrice Le Pihive. Membre de l’Ecole Tenchi d’Aïkido de 1993 à 2010, il a choisi de poursuivre son parcours sous d’autres cieux. Il nous fait l’amitié de l’article suivant que nous reproduisons tel quel.

« Il me semble que l’Aïkido ne consiste pas à se débarasser le plus vite possible d’un adversaire en lui imposant une technique et une chute brutale.

Lire la suite +

Retour sur le stage avec Ikeda Hiroshi Août 2014

par Romaric Izzo

On arrive 

Nous voilà Laurent, Xavier et moi au stage du Vigan, dirigé par Ikeda Sensei.

Ikeda Hiroshi débute l’Aïkido en 1968 à l’université de Kokugakuin à Tokyo.

C’est en 1976 qu’il rejoint aux Etats-Unis Saotome Sensei dont il devient l’Uchi-deshi.

Le Boulder Aïkikaï  voit alors le jour en 1980 sous le cadre de l’Aïkido school of Ueshiba.

Depuis Ikeda Sensei dirige des stages en Europe, aux USA et il est le successeur de Saotome Sensei.

Lire la suite +

Irimi, entrée dans l’Aïki

Dans les années 30, époque de l’Aïki-Budo et du Noma Dojo, Maître Ueshiba enseignait que l’Aïkido c’était 90% Irimi et Atemi.

Irimi et atemi

Irimi et Atemi

L’Atemi mérite et fera l’objet d’une étude à part entière.

Lire la suite +

Fumer m’a tuer

Une récente enquête d’investigation à la télévision mettait en lumière l’action des cigarettiers alors que chaque année, le tabac est responsable de 73000 morts en France.
La question de santé publique est un enjeu capital sur le plan humain, moral et bien sûr économique. A travers ce reportage très significatif, on comprenait les luttes d’influence, de pouvoir et… de corruption. S’il n’est pas de notre propos de défosser la responsabilité des lobbies, il est cependant surprenant de constater comment les pouvoirs publics utilisent la politique de Pilate et se lavent les mains dans l’eau de l’innocence.

Lire la suite +

La santé et l’Aïkido

Voilà un sujet qui nous intéresse au plus au point, on se demande bien pourquoi!

La sagesse populaire prétend que la santé est le bien le plus précieux et quand on a la chance de pratiquer un art martial comme l’Aïkido, voire d’être passionné, il est logique de se poser des questions, de comprendre les interactions entre ces deux domaines et de mettre en lumière les influences réciproques.

Lire la suite +

La survie, un art martial à part entière

L’Ecole Tenchi d’Aïkido peut s’enorgueillir d’avoir en son sein des artistes, des sujets atypiques et même des phénomènes!
Romaric Izzo est en soi tout cela à la fois.
Bassiste, chanteur avec une belle voix, Instructeur d’Aïkido et Adepte de Iaïdo Toho, il est aussi instructeur et spécialiste reconnu de survie.
Au cours de multiples et longs séjours aux Etats-Unis, il a été formé aux techniques de  survie de la tradition apache par Tom Brown Jr (cf. bibliographie) pour devenir à son tour instructeur de l’Ecole américaine avant de créer son Ecole en France.

Lire la suite +

ABI 2014: un grand cru

Le 27e séminaire s’est donc déroulé pendant les 4 jours du pont de l’Ascension. N’ayons pas peur de prétendre que ce fut un grand succès, pas tant sur le nombre de pratiquants mais sur la qualité et surtout les indéniables progrès réalisés.
Remercions tous ceux qui ont permis une organisation, une installation des équipements et un confort de pratique, d’intendance et de réjouissance.
Hommage à tous les participants qui ont oeuvré à tout moment de façon spontanée et efficace pour que la vie commune soit légère au point que la mise en ordre lors du dernier soir passa inaperçue.

Lire la suite +

Gloria in excelcis Sensei

L’Aïkido est un art de paix, d’harmonie, d’amour ainsi que l’enseignait Maître Ueshiba qui avait transformé les arts guerriers en art pour réconcilier les contraires.

C’est la théorie… et puis il y a la pratique qui contre-dit, avec le désir à peine voilé de planter le partenaire sur les lombaires, les cervicales voire la tête.
Faire mal pour assouvir un désir de puissance et de domination, c’est au moins un transfert d’agressivité et au plus de la perversion ou du sadisme!

Lire la suite +

Quels progrès, quels objectifs?

Nous vivons dans un monde de l’avoir et de consommation. L’Aïkido n’échappe pas à cette règle et est pratiqué majoritairement comme un loisir et comme tout loisir, il passe après les obligations de la vie moderne: famille, profession, amis, vie sociale et tous les engagements…

Un pratiquant de base consacrera en moyenne 3 heures par semaine plus quelques heures par mois s’il fait un stage, plus quelques heures l’été éventuellement. Sachant que les périodes de vacances scolaires dans l’année (surtout l’été) voient la plupart du temps les Dojos fermés, il reste 9 mois de pratique. Un rapide calcul montre qu’en 3 ans, le pratiquant totalisera 240 heures, temps au bout duquel, s’il est moyennement doué (!?), il sera 1er Dan!

Lire la suite +

L’esprit de l’Aïki-Do (3e partie)

par Pierrre Warcollier

Voici la suite et fin de l’article paru dans la revue « Les cahiers du Budo », publication du Budo-club de La Varenne-Saint-Maur, n°3, décembre 1965.
Nous avons respecté strictement l’écriture et l’orthographe du texte original.

Cette série d’articles ont été écrits en 1965, soit 3 ans avant un séjour au Japon. La rencontre avec O Sensei et une personnalité japonaise a permis des confidences pour ne pas dire des révélations sur le « voyage spirituel » de Maître Ueshiba. Nous conseillons pour en savoir plus la lecture de l’ouvrage de l’auteur: « Aïkido l’esprit des techniques. L’expérience spirituelle de Maître Morihei Uyeshiba son créateur » (cf bibliographie).

3e partie: LES SOURCES

     Au IVe siècle après J.C. les lettrés Coréens ont introduit au Japon les Classiques chinois, et les notions archaïques que nous avons rappelées dans le numéro précédent furent explicitées de plus en plus par les Maîtres Chinois Taoïstes et Confucéens.

Lire la suite +

L’esprit de l’Aïki-Do (2e partie)

par Pierrre Warcollier

Voici la suite de l’article paru dans la revue « Les cahiers du Budo », publication du Budo-club de La Varenne-Saint-Maur, n° 2, novembre 1965.
Nous avons respecté strictement l’écriture et l’orthographe du texte original.

Ce 2e article est plus « universitaire », mais présente un intérêt pour ceux qui veulent aller plus loin dans les « secrets » d’un art martial culturel créé par un homme cultivé.

2e partie: LA NOTION DE DO

     Des idées naturalistes très anciennes, suscitées par la contemplation de la nature, président aux conceptions philosophiques et aux applications artistiques traditionnelles des Chinois et des Japonais.

Lire la suite +

L’esprit de l’Aïki-Do (1ère partie)

par Pierrre Warcollier

Voici un article paru dans la revue « Les cahiers du Budo », publication du Budo-club de La Varenne-Saint-Maur, n°1, octobre 1965.
Nous avons respecté strictement l’écriture et l’orthographe du texte original.

Cet article présente un Abe Tadashi au comportement plus conforme avec l’image d’un Sensei, bien différent des témoignages d’extrémisme voire de fanatisme que nous avons rapportés. Comme quoi, on peut être expert et ne rien maitriser dans sa vie d’homme.

1ère partie: LE PRESENT ET LE RETOUR AUX SOURCES

       Ce matin là après une séance d’entrainement, Maître Tadashi ABE avait prié deux gradés, ceintures noires « deuxième dan » d’Aïki-Do, de venir chez lui. Assis et silencieux, tous deux attendaient quelque chose. Il y avait le petit jardin devant les fenêtres, un très grand silence dans la pièce, un peu de cérémonial dans les attitudes et une très grande dignité. Cela se prolongea le temps qu’il fallait selon le Maître.

Lire la suite +

Questions sans réponses

Trouver la réponse à un problème, à une difficulté, tout seul après un effort de recherche  est certainement plus profitable que de recevoir la solution en attendant passivement la nourriture dans le bec comme un oisillon.

Lire la suite +

Non-violence

Le monde donne naissance régulièrement à de grandes figures apôtres de la paix et de la non-violence comme le Mahatma Gandhi (1869-1948), Nelson Mandela (Prix Nobel de la paix 1993) qui vient de disparaître à l’âge de 95 ans, SS le XIVe Dalaï-Lama Tenzin Gyatso (Prix Nobel de la paix 1989) et d’autres encore comme Martin Luther King (1929-1968), Mère Teresa (1910-1997) qu’ils aient été distingués ou pas par cette récompense souvent hautement stratégique.

Lire la suite +

Un coeur et deux mains

Il est des moments privilégiés sinon de grâce qu’il ne faut pas manquer et méconnaître. C’était le cas de cette journée de stage du 17 novembre où nous avons poursuivi notre étude entrepris lors du séminaire de quatre jours en mai 2013, à savoir la relation entre le deuxième Tan Tien, Centre Coeur, et les mains, avec le bâton comme amplificateur et révélateur de nos qualités et … de nos défauts!

Lire la suite +

Aïkido et efficacité

par Laurent Janin

Qu’est-ce qu’un Aïkido efficace?

Pour répondre à cette question, il convient de rappeler la définition de ce mot.

EFFICACITE : qualifie la capacité d’une personne, d’un groupe ou d’un système de parvenir à ses fins, à ses objectifs (ou à ceux qu’on lui a fixé). Objectifs qui peuvent être définis en termes de quantité, de qualité, de rapidité, de coûts, de rentabilité…

Nous constatons que notre réponse variera selon le ou les objectifs retenus.

Lire la suite +

Les calligraphies du Dojo central

A consulter dans « Traditions »

Légitime défense

Deux faits divers tragiques viennent  de marquer l’actualité et nous interrogent une fois de plus sur cet épineux problème.

Lire la suite +

La rose de Jéricho

La rose de Jéricho  est une plante originaire du désert de Chihuaha entre le sud des Etats-Unis et le nord du Mexique.

Lire la suite +

Aïkido, Terre et Ciel d’accueil

Maître Ueshiba était un génie des arts martiaux, un mystique et un être réalisé. En tant qu’artiste martial et homme d’Esprit, son évolution est permanente, chaque mouvement est unique et décrypter sa technique est une gageure même si les principes fondamentaux sous-jacents sont permanents. Si l’on ne peut parler de style, force est de constater que sa pratique des années 1920-1930 encore très imprégnée du Daïto-ryu est bien différente de ce qu’il pratiquait dans les années 1950-1960.

Lire la suite +

Famille, quand tu es là

Ce qui est est bien quand un groupe est de taille humaine, c’est qu’il y règne un esprit de famille et quand un de ses membres affronte une difficulté, le groupe  répond présent et affiche sa solidarité. Aussi à l’initiative  de Xavier, nous nous sommes retrouvés chez Stan au bord de la mer pour une soirée Caraïbes samedi 27 juillet.

Lire la suite +

His name is Raymond…

Qui ne connaît pas Raymond n’a pas eu à résoudre la gestion d’une force physique hors norme, non pas liée à des mensurations extraordinaires mais plutôt à une densité incroyable digne d’un lutteur turc et surtout une puissance de saisie qui fait penser à une machine à broyer.

Lire la suite +

Poème

Par Laurent Janin

Encore un grand bravo pour cette recherche incessante qui ne cesse de nous surprendre et de nous entousiasmer et qui se concrétise par les points d’orgue que sont les séminaires ABI comme autant de jalons nous permettant de gravir la voie de l’Aïki.

Lire la suite +

Lâ, la main du Kokoro (synthèse)

Résumé de l’article faisant la synthèse du thème étudié lors du séminaire ABI 2013. L’intégrale est réservée aux membres ayant suivi le séminaire.

Kokoro, deuxième Tan-Tien, Centre Coeur, participe au lien qui nous relie à l’autre, à l’univers par l’intermédiaire de la main et de l’énergie LÂ. Grâce à ce Centre, l’Aïkido passe du stade mécanique et exotérique, au stade « magique » et mésotérique par l’utilisation du Ki et en particulier du Ki mochi. Par lui, l’Adepte découvre le secret de l’Aïkido: l’Amour universel.

                                                                                                          JMT

Un séminaire n’est pas un stage

L’Aïkido est à la fois un art et une culture.

Un séminaire est  un moment privilégié pour apprendre au-delà de la technique, au-delà de la mécanique. Le fait de s’immerger dans un espace-temps privilégié permet de conjuguer  avoir et être.
Comprendre et  approfondir l’Aïkido permet de dépasser la self-défense et tous les commentaires sur les bienfaits physique et psychique qui sont certes vrais mais néanmoins secondaires.

Lire la suite +

Hara, Centre Terre (synthèse)

Hara, premier des trois Tan-Tien est un centre de conscience où se manifestent les énergies physique et psychique. C’est le lieu de révélation de vertus ou capacités qui permettent d’aller bien au-delà d’une simple mécanique corporelle (Koshi).
Le développement de cet article est réservé aux membres participants aux séminaires.

                                                                                                                      JMT

Beauté et efficacité

Par Patrick Berge

« Budo, la Voie. Elle se vit
Sans jamais se dire.
Ni mots, ni écrits
N’ont l’assentiment des Dieux. »
Ô  Sensei Ueshiba. Poèmes de la voie

« C’est beau », « on dirait une danse » sont des remarques fréquentes de la part de ceux qui observent l’Aïkido pour la première fois.
L’Aïkido dévoile donc une sensation de beauté, mais pourquoi?

Lire la suite +

Les grades (2e partie)

De notre expérience à la fois administrative et technique, que faut-il retenir sur les grades?

La première leçon apparut lorsque des «gradés» d’un groupe demandèrent à ce que la Fédération décerne un grade supérieur à leur leader. Ils voulaient pouvoir passer des grades mais estimaient qu’un Dan de différence avec lui était anormal. Belle leçon d’humilité!?

Lire la suite +

Les grades (1ère partie)

Rappel historique

Les grades sont liés plus particulièrement à l’histoire d’un pays, le Japon, dû au caractère japonais, à son histoire et au développement international.

Dans les autres pays, il n’y avait pas, semble-t-il, l’équivalent d’un système gradué dans les arts de combat (Chine, Inde… et en occident).

Lire la suite +

Le tourbillon amoureux

Par Colette Garneau

Ha! quel mystère cet Aïkido
Qui telle une histoire d’amour nous prend au coeur
De ses méandres sereins des torrents surgissent

Donner c’est recevoir

par Olivier Girod

Recevoir en Aïkido un enseignement, c’est assimiler des méthodes, des techniques et surtout les pratiquer, mais n’oublions pas un élément à mes yeux d’une importance capitale, il faut donner!

Se donner c’est se dépouiller, car pour donner il faut quitter ce que l’on donne. Le don de soi est un dépouillement de soi-même.

Lire la suite +

Faim d’Aïki!

L’Aikido est un banquet auquel tout le monde est convié, mais chacun est libre d’y  participer et de partager le repas.

Lire la suite +

A propos du Centrum

par Pierre Warcollier
article publié en 1966 dans les cahiers du Budo

Nous avons vu que l’idée générale de la pensée extrême-orientale et de l’Aïkido est celle-ci: il y a un centre qui gère les mouvements de toutes choses. Ce Centre est représenté partiellement sur la Terre par les Pôles et totalement, dans la Terre, par son Centre. En ces lieux les oppositions s’annulent, et de ces lieux, partent au fur et à mesure qu’on s’en éloigne, des forces de plus en plus opposées, par couples.

Lire la suite +

Irimi

Par Nathalie Enrico

Irimi, communément traduit par : Entrer. Evoque le fait de franchir un seuil, une porte, idée de passage.
Cela présuppose peut-être que nous soyons à l’extérieur. Faut-il entendre par là, séparé de l’unité primordiale ?

Lire la suite +

kanji kokoro - shin - le coeur - l'esprit

Art martial ou art chevaleresque

Par Georges Charles
Génération Tao

Lorsque nous étudions la Chine en Occident, nous avons pris l’habitude d’opposer le Taoïsme, le Confucianisme et le Bouddhisme comme nous opposons, par ailleurs, l’externe à l’interne. Or en Chine, depuis la dynastie Ming, une importante tendance philosophique, l’Ecole de la Pureté du Coeur, dont Wang Yang Ming (1472-1529) était le chef de file précisait déjà que « Les Trois Ecoles ne font qu’Un ».

Lire la suite +

kanji do by Kensei Castro

Ecole ou fédération?

Par Jean-Marie Tung

Pourquoi une Ecole?

Tout bon pratiquant sait que l’Aikido n’est pas un sport, et pourtant la plupart acceptent de pratiquer dans une organisation structurée pour les sports qu’ils soient compétition ou pas.
Nous réfléchirons par ailleurs sur les compétitions réelles ou subtiles relatives à l’Aikido.

Lire la suite +